©2019 by F1Maniacs. Proudly created with Wix.com

Focus sur Eneric Andre

September 24, 2019

Le premier article d'une longue série, "Focus sur" est une idée qui m'est venu pour permettre à chacun de se connaitre mieux et de se présenter auprès de tout le monde. Le principe est simple, une interview d'un pilote qui retrace ses origines du simracing ainsi que ses meilleurs moments, mais également sa passion du sport auto.

Il sera essayé d'interviewer chaque pilote de la communauté, donc votre tour viendra bientôt ! 

Place maintenant à ce premier focus !

 

 

Vous le connaissez certainement plus sous le pseudo de Era qu'il utilise depuis maintenant quelques années.

Eneric Andre est un jeune homme de 19 ans originaire de Belleville dans le Beaujolais mais ayant passé la majeure partie de sa vie à Bruxelles.

 

Cet étudiant a commencé à avoir le goût des monoplaces lorsqu'il avait 3 ans et a vu son père regardait un Grand Prix - "Je crois que c'est en 2002, mon père regardait un GP et du haut de mes trois ans j'adorais voir ces monoplaces à la télévision."

Il a donc commencé à suivre les sports auto à partir de 2003/2004, mais dis se souvenir vraiment des courses que depuis 2007/2008.

 


Mais par quel jeu a t'il commençait a tâter du bitume ?

"Mon premier jeu de voiture fut Need For Speed High Stakes sur PC en 2003. Mais mon vrai premier jeu de course fut F1 2006 sur PS2."

 

Son histoire SimRacing a commencé en 2016 au CBF PC sur F1 2016. L'année suivant en 2017 il commença a se frotter au gros poissons d'iRacing.

Son parcours l'a notamment vu être dans pas mal de ligues iRacing et rFactor 2. Il a pu participé à la deuxième partie de saison du FSR World Championship en 2017 en obtenant une 7e place et deux 8e places. Il y a refait une apparition encore en seconde partie de saison en 2019 avec une 9e place à Spa-Francorchamps et une 8e place à Monza.

Du côté de iRacing, le pilote a été deux ans au Race Clutch, ce qui lui a permis de participer à beaucoup de course d'endurance et obtenu de bons résultats tel que deux 2e places sur le Petit le Mans en Topsplit en Daytona Prototypes.

Il a également participé aux Majors Series de F1 en 2018 (iRacing) et y a fini Second.

 

Nous l'avons ensuite interrogé sur ses projets d'avenir concernant le SimRacing. - " A vrai dire, je suis actuellement dans une phase creuse, ma motivation étant limité sur iRacing au vu des championnats Pro qui ont été supprimés (le GTE et la F1). Le championnat qui subsiste étant la Porsche Supercup, qui ne m’intéresses pas, je me suis donc rabattu sur des championnats communautaires mais non moins prestigieux, comme le SCO en LMP1 ou le NEO en TCR, où on y trouve de grosses équipes comme Pure Racing Team, Altus Esport, Williams Esport et d’autres pour les connaisseurs. Je suis aussi revenu au FSR World Championship, un des meilleurs championnat de F1 sur rFactor 2, et le championnat VRC sur Assetto Corsa."

 

Eneric Andre nous a confié également qu'il pense encore à avoir des choses a apprendre niveau pilotage, selon lui il serait idiot de penser qu'il maitrise le pilotage de A à Z. - " Je suis loin d'être l'un des meilleurs sur les divers championnats auxquels je participe. On peut dire que je maitrise d'un point de vue général le pilotage d'une voiture, mais il y a encore beaucoup de détails à travailler. Ces détails, justement, qui font toute la différence et me séparent encore des meilleurs. Honnêtement, je doute pouvoir en faire partie, selon moi je ne pense pas avoir ce petit truc en plus, mais l'avenir nous le dire."

 

Lorsque on lui demande une course qui l'a marqué parmi toutes celles qu'il a faites, Era nous répond Monoco S9 chez F1M. - "Je ne me suis pas vraiment battu, mais j'ai sans doute réalisé un de mes plus beau tour de qualifications et une course parfaite. Monaco étant mon circuit préféré, forcément j'en garde de très bons souvenirs!"

Mais de façon plus large, Le Petit Le Mans 2018 sur iRacing a marqué notre pilote. Une pole position, suivie d'un meilleur tour en course et aucune erreur du début à la fin.

 

 

 

Ses meilleurs souvenirs dans le SimRacing ?

"Je ne sais pas si je suis capable d’isoler certains de mes meilleurs souvenirs dans le simracing, je suis jeune et je n’ai pas encore accompli beaucoup si je puis dire. Peut-être le GP de France électronique ? Me qualifier pour un événement de cette ampleur et pouvoir vivre mon premier GP de F1 avec pas mal d’amis de F1M et du simracing fut quelque chose d’incroyable. Je dirais aussi les 12h de Sebring 2019, où j’ai pu finir 3e. C’était ma première course sans le Race Clutch et ce fut la première fois que j’ai du faire un relais de plus de 4h non stop au volant. Bien que mon derrière dise le contraire, ce fut un sentiment assez incroyable de pousser pendant 4h tour après tour et de jouer dans la cour des grands face à Pure Racing Team et Apex Racing Team. Un sentiment qui vous galvanisent et vous pousse dans vos derniers retranchement, arrivée à la fin de la course, vous vous sentez content de vous-même et heureux d’avoir pu faire 4h sans aucune erreur, d’avoir pu tout donner sur la piste."

 

Pour finir ce petit Focus sur Eneric Andre, nous lui avons demandé comment il vois F1Maniacs dans quelques années, et voici sa réponse.

 

"Au vu de la croissance de la communauté, je dirais comme une ligue communautaire assez mature. Une bande de potes et un noyau dure qui sera toujours actif d’ici quelques années, avec des nouveaux (comme ceux de la F2 aujourd’hui) qui je l’espère s’intégreront et feront partie intégrante de cette communauté qu’est F1M. Qu’on puisse garder ce côté fun et bon-enfant malgré le niveau qui monte d’année en année. Et, of course qu’on continue à faire des meetings entre nous sur des week-end de F1 annuels. Pour ce qui est de l’ADN de la ligue, j’espère que le système de performances réalistes perdurera dans le temps. C’est un système qui se veut “proche” du monde de la F1 irl et que j’apprécie tout particulièrement. Le must serait de pouvoir avoir une R&D course après course, cela donnerait encore plus d’importances aux performances sur la piste et aux filières. Même si vous êtes dans une voiture peu performante, vous pouvez la faire progresser grâce à votre résultat et celui de votre équipier. L’esprit d’équipe serait primordial. Malheureusement, F1M est tributaire de Codemasters là-dessus."

 

Voila, j'espère que ce petit article vous aura appris un peu plus de choses sur Eneric Andre que ce soit sur son expérience SimRacing comme sur sa façon de voir les choses.

Mais la question qui va clore ce premier "Focus sur" est : Qui sera le prochain ?

 

Bonne journée/soirée à tous et à très bientôt !

 

 

Please reload

Our Recent Posts

Décisions commissaires GP Singapour | 12 Novembre

December 5, 2019

Décisions commissaires GP Italie | 05 Novembre

December 5, 2019

Décisions commissaires GP Hongrie | 29 Octobre

December 5, 2019

1/1
Please reload

Tags

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now